Accueil

* Violence faite aux personnes âgées

Samedi 23 Janvier 2010 - 10:21:41


  Deux ans de prison pour avoir battu sa mère, c’est la sanction requise par le procureur contre Guy Elie NKANA qui s’en est violemment pris à sa génitrice.

 

    La famille Nkana a intrigué la foule présente mardi dernier au palais de justice  de Yaoundé centre administratif. Une affaire de violence familiale oppose la veuve Rachel Nkana à son fils Guy E.N. Ce dernier est jugé pour avoir non seulement  dérobé un montant d’environ 500.000 F à sa mère, mais aussi pour l’avoir battue quand elle a réclamé son argent. L’affaire remonte aux grandes vacances de l’année dernière. « Je suis allée en voyage et je lui ai demandé de décharger les planches qui devaient être livrées dans un camion. Il devait ensuite rendre les clés du camion à sa sœur », raconte la dame.

Au lieu de cela, l’accusé a liquidé toutes les planches et disparu pendant  quatre jours avec les clés du camion.  « Depuis que son père est mort, il ne veut rien faire. Il passe son temps à me frapper », déclare la veuve. Et le procureur de demander, « est –il saoul quand il porte la main sur vous ? ». « Il ne boit pas d’alcool » rétorque la sœur du prévenu citée comme témoin. La veuve Rachel Nkana  a porté plainte car le coût des planches vendues par son fils est estimé à  une somme considérable. « Il vole tout ce qu’il trouve  à la maison, jusqu’à la plus petite cuillère. Quand je me plains, il me cravate, me roule à terre, me frappe et menace son oncle de l’éventrer avec un couteau si jamais il s’interpose » révèle la plaignante en sanglots.

Pour sa défense, le fils explique qu’il n’a jamais frappé sa mère. A la question du procureur : « Que vous a-t-elle fait pour mériter ca ? », il répond : « je ne l’ai jamais frappée. Je l’ai peut être poussée une ou deux fois pour qu’elle me cède le passage ». Selon le procureur, le certificat médical présenté par Rachel Nkana atteste pourtant de l’état grave dans lequel elle se trouvait après l’altercation avec son fils.  Bien qu’il ne  se soit pas montré repentant  face à ces accusations, le juge a demandé à Guy Elie Nkana de rédiger une lettre de pardon à sa mère et au tribunal. Le procureur  a, quant à lui, requis deux ans  d’emprisonnement ferme pour motif de blessures simples.

Source : Cameroun Tribune

* le titre est de messé à Bessong Georges

Au peuple haïtien

Vendredi 15 Janvier 2010 - 15:46:26


 

   

 

  

 

 

 

 

Présentation des condoléances

 Suite au violant séisme dévastateur qui a frappé 

 Port-au-Prince et  faisant  des milliers de victimes,

  L’Association pour la nature et le Bien Être

 (ANABE), Présente  ses sincères condoléances  à

 toutes les  familles éplorées et le peuple haïtien

 endeuillé, l’expression de sa sympathie et de sa

 solidarité.

                       Le président

                              

                    Messé à Bessong Georges 

ASSOCIATION ANABE

Mercredi 6 Janvier 2010 - 18:17:39


Depuis le 15 décembre 2009, une nouvelle association dénommée Action pour la Nature et le Bien Être (ANABE) est venue enrichir le paysage des associations humanitaires au Cameroun.

Tel que prévu par l'article 7 de la loi N° 90/053 du 19 décembre 1990 portant sur la liberté d'association,  le récépissé de déclaration N° 000021171/RDA/JO6/BAPPa été donné aux membres de ladite association par le préfet du MFOUNDI.

Objet: l'objectif de l'association est de contribuer à la promotion du bien être de la nature dans sa globalité.

ainsi l'association voudrait s'occuper de la protection de la nature,de la protection des espèces animales et végétales en voie de disparition, de l'assistance aux personnes agées abandonnées et isolées, de la promotion de la culture,  de la lutte contre la malnutrition etc.

Siège social: le siège d'ANABE se trouve à Yaoundé

Administration: lors de son assemblée générale constitutive, les personnes ci-dessous ont été élues pour diriger l'association, il s'agit de:

Président:                                 M. MESSE à BESSONG Georges

Vice- Président :                      M. NJIP Luc Salomon

Sécrétaire Général:                 M. MANDENG

Trésorière:                              Mme. ASSAKO EKO Béatrice

Commissaire aux Comptes : M. GARBA NGANGNI

Conseillers:                          1- M. NKILI YVES Bertrand

                                              2- M. TJANI Pierre Bruno

 

Contact: 237 99.34.18.52

Email: acben.ben@gmail.com

logo:

Ban Ki-moon au 3e Forum mondial pour l'Immigration

Samedi 7 Novembre 2009 - 9:41:35


Ban Ki-moon au 3e Forum mondial pour l'Immigration

Le SG de l'ONU, Ban Ki-moon, a mis l'accent sur le fléau du trafic d'êtres humains, et en particulier de femmes et d'enfants, dans son discours au 3e Forum pour l'Immigration et le Développement, dont les travaux se sont ouverts mercredi matin au Palais de la Musique d'Athènes.

S'adressant aux congressistes, M. Ban Ki-moon a dressé trois grands défis que le monde est appelé à relever en matière d'immigration, le premier étant bien sûr aujourd'hui la crise économique et la vulnérabilité des immigrés qui, en raison de la crise dans les secteurs où ils sont habituellement employés (bâtiment, industrie, tourisme), sont confrontés au problème du chômage qui est pour eux plus élevé que pour les autres travailleurs. A ce point, le SG de l'ONU a cité deux autres problèmes qui s'en suivent, d'une part pour les pays d'origine puisque les transferts d'argent des immigrés baissent, de l'ordre de 7% à 10% en 2009, et d'autre part au niveau social où les immigrés sont transformés souvent en bouc émissaire pour les situations de bas salaires.

Le deuxième défi, a poursuivi le SG de l'ONU, est le changement climatique, 10% de la population mondiale vivant dans des régions côtières qui pourraient être affectées par la montée de la surface de la mer, alors que les flux migratoires sont accentués du fait de phénomènes météorologiques extrêmes, tels que inondations ou sécheresse.

Enfin, M. Ban Ki-mooon a cité le grave problème des migrants vulnérables que sont les femmes et les enfants, des personnes qui subissent des traitements dégradants, sont poussés à des travaux forcés, à la prostitution voire au retrait d'organes, a-t-il souligné, avant d'informer du lancement d'une campagne mondiale pour la prévention de la violence contre les femmes.

Prenant à son tour la parole, le ministre de l'Intérieur, Yannis Ragoussis, a centré son intervention sur l'insertion sociale des immigrés en situation régulière et la gestion du dossier des immigrés clandestins, exprimant la détermination du gouvernement grec de combattre les réseaux d'immigration clandestine.

Le ministre a indiqué que le premier axe est de garantir l'insertion des immigrés légaux par des mesures de renforcement de leur sécurité, par la participation aussi des immigrés, résidant de longue date, aux élections pour les autorités locales et aussi avec l'octroi de la citoyenneté à des enfants d'immigrés qui sont nés en Grèce.

Le second axe concerne la gestion du flux sans cesse croissant d'immigrés sans-papiers, le préalable au règlement de ce grand problème étant, a-t-il dit, la coopération internationale, étant donné qu'il s'agit d'un problème mondial. Au plan national, une des mesures adoptées sera la création d'un QG de coordination pour ces immigrés, auquel participeront tous les ministères impliqués.

Les travaux avaient été ouverts par la secrétaire d'Etat à l'Intérieur, Théodora Tzakri, qui a assuré que les conclusions qui seront tirées des travaux auront un apport concret pour trouver des solutions à ce problème mondial.

Welcome Back

Le consul français interdit les mariages mixtes

Vendredi 23 Octobre 2009 - 9:25:42


 

Au nom de la lutte contre les " mariages blancs ", les couples franco-étrangers se voient de plus en plus séparés par les Consuls, les maires et les officiers d'état civil français.

Révélations du collectif « VOIX DES MIGRANTS » Cameroun

Une enquête menée par le collectif des associations traitant des problèmes migratoires au Cameroun, Voix des Migrants, révèle que les services consulaires des ambassades européennes sont devenus les agents de contrôle de l’immigration.

En Europe et particulièrement en France, les maires et les officiers d’état civil jouent le même rôle. Au Cameroun, les consuls se permettent de mettre en doutes et de rejeter les actes d’état civil ayant permis l’établissement des pièces officiels : carte nationale d’identité et passeport et actes de mariage. Comment comprendre qu’un acte établi par une autorité camerounaise soit à l’origine du refus de visas de regroupement familial quand on sait qu’en France, la reconnaissance et les mariages se font avec une légèreté déconcertante. Tenez par exemple la publication des bans ne dure de 7 jours chez nous c’est trente jours. Pour qu’un mariage Franco Camerounais soit célébré au Cameroun, il faut avoir l’accord du Consul alors qu’en France, le maire célèbre le mariage sans l’avis du consul Camerounais. Ainsi, les couples franco-étrangers se retrouvent exposés à des enquêtes ne respectant pas les règles élémentaires de déontologie, voire à des interpellations qui peuvent conduire à l'expulsion du conjoint étranger, réduisant à néant la liberté de mariage et le droit de vivre une vie familiale normale.
Welcome Back Cameroon (WBC), coordonnateur de « Voix des Migrants », proteste contre la suspicion grandissante qui pèse sur les mariages franco-étrangers et salut la publication par le collectif des Amoureux au ban public d’un Guide juridique co-signé par les magistrats français. Ceci va peut être mettre fin à ces abus. Car Les mariages en couleurs ne sont pas des mariages blancs
Selon le cinquième rapport français du Comité interministériel de contrôle de l'immigration, le nombre d'étrangers extracommunautaires admis à séjourner durablement en France en 2007 s'élève à 171 222 personnes, dont 38 054 conjoints de Français. Les conjoints de Français représentent donc un peu plus de 22 % de l'immigration totale. Un bulletin d'information du Ministère de la Justice précise que les juridictions françaises ont annulé 737 mariages en 2004, dont 395 ont été identifiés comme des « mariages blancs ». Sur les 88 123 mariages franco-étrangers célébrés en 2004, la proportion de mariages dont le caractère fictif a été constaté par les tribunaux est donc égale à 0, 45 %.
Victimes du durcissement permanent des politiques migratoires en France, les couples franco-étrangers sont lésés dans leurs droits les plus essentiels : la liberté de mariage avec le conjoint de leur choix, un droit fondamental garanti par la Constitution française et les conventions internationales de protection des droits de l'homme.
"Toute personne est libre d'aimer la personne de son choix, quelles que soient les différences de nationalité, d'âge, de sexe ou de religion. " Déclaration des Amoureux au ban public, article 1
                                                                                                           Lucas EBAFONO lI de WBC.

Les consuls interdisent les mariages mixtes

Vendredi 23 Octobre 2009 - 9:21:55


 

Au nom de la lutte contre les " mariages blancs ", les couples franco-étrangers se voient de plus en plus séparés par les Consuls, les maires et les officiers d'état civil français.

Révélations du collectif « VOIX DES MIGRANTS » Cameroun

Une enquête menée par le collectif des associations traitant des problèmes migratoires au Cameroun, Voix des Migrants, révèle que les services consulaires des ambassades européennes sont devenus les agents de contrôle de l’immigration.

En Europe et particulièrement en France, les maires et les officiers d’état civil jouent le même rôle. Au Cameroun, les consuls se permettent de mettre en doutes et de rejeter les actes d’état civil ayant permis l’établissement des pièces officiels : carte nationale d’identité et passeport et actes de mariage. Comment comprendre qu’un acte établi par une autorité camerounaise soit à l’origine du refus de visas de regroupement familial quand on sait qu’en France, la reconnaissance et les mariages se font avec une légèreté déconcertante. Tenez par exemple la publication des bans ne dure de 7 jours chez nous c’est trente jours. Pour qu’un mariage Franco Camerounais soit célébré au Cameroun, il faut avoir l’accord du Consul alors qu’en France, le maire célèbre le mariage sans l’avis du consul Camerounais. Ainsi, les couples franco-étrangers se retrouvent exposés à des enquêtes ne respectant pas les règles élémentaires de déontologie, voire à des interpellations qui peuvent conduire à l'expulsion du conjoint étranger, réduisant à néant la liberté de mariage et le droit de vivre une vie familiale normale.
Welcome Back Cameroon (WBC), coordonnateur de « Voix des Migrants », proteste contre la suspicion grandissante qui pèse sur les mariages franco-étrangers et salut la publication par le collectif des Amoureux au ban public d’un Guide juridique co-signé par les magistrats français. Ceci va peut être mettre fin à ces abus. Car Les mariages en couleurs ne sont pas des mariages blancs
Selon le cinquième rapport français du Comité interministériel de contrôle de l'immigration, le nombre d'étrangers extracommunautaires admis à séjourner durablement en France en 2007 s'élève à 171 222 personnes, dont 38 054 conjoints de Français. Les conjoints de Français représentent donc un peu plus de 22 % de l'immigration totale. Un bulletin d'information du Ministère de la Justice précise que les juridictions françaises ont annulé 737 mariages en 2004, dont 395 ont été identifiés comme des « mariages blancs ». Sur les 88 123 mariages franco-étrangers célébrés en 2004, la proportion de mariages dont le caractère fictif a été constaté par les tribunaux est donc égale à 0, 45 %.
Victimes du durcissement permanent des politiques migratoires en France, les couples franco-étrangers sont lésés dans leurs droits les plus essentiels : la liberté de mariage avec le conjoint de leur choix, un droit fondamental garanti par la Constitution française et les conventions internationales de protection des droits de l'homme.
"Toute personne est libre d'aimer la personne de son choix, quelles que soient les différences de nationalité, d'âge, de sexe ou de religion. " Déclaration des Amoureux au ban public, article 1
                                                                                 Lucas EBAFONO lI de WBC.

Pages précédents 1 2 3 4 5 6 7 8 9 suivants