Accueil

Meilleurs veoux

Mardi 29 Janvier 2013 - 13:50:30




Tous les membres d'ANABE


vous  souhaitent les  voeux de

bonheur et de prospérités pour

l'année 2013
.

Moringa oleifera

Lundi 25 Juin 2012 - 18:50:35


Vente de Moringa

L'arbre Moringa


Le Moringa (moringa oleifera) est un arbre tropical et une des plantes les plus utiles et polyvalentes qui existent sur terre.

Le Moringa est très riche en éléments nutritifs (vitamines, minéraux et protéines). Les feuilles fraîches de Moringa contiennent, par gramme :
7 fois autant de vitamine C que les oranges, 4 fois autant de calcium que le lait, 4 fois autant de vitamine A que la carotte, 3 fois autant de potassium que les bananes, 3 fois plus de fer que dans les épinards et autant de protéines que les œufs de poule !

L'Action pour la Nature et le Bien Etre (ANANBE) vous   informe qu'il vend le Moringa:
  • Les feuilles
  • Les graines
  • La poudre des feuilles
  • La poudre des racines
  • La poudre d'écorse

Pour tout renseignement, contacter nous: acben.ben@gmail.com ou appelez : 237 74  83 47 78
Merci


Bonne année 2012

Mardi 3 Janvier 2012 - 9:38:5



Bonne et heureuse Année 2012, en cette nouvelle année, Que le Dieu Tout puissant vous accorde à vous et à tous ceux qui vous sont chers, Santé, bonheur et prospérité sur tout ce que vous aurez à entreprendre tout au long de cette nouvelle année et que Jésus Christ soit votre seul compagnon.

visite aux personnes âgés

Samedi 1 Octobre 2011 - 17:29:18


Visite des membres d’ANABE aux personnes âgés de Simbog

Les personnes âgées forment un public sensible. Elles souffrent parfois de solitude, parfois de maladie, parfois des deux. Les associations proposent de leur apporter de l’aide, cette aide peut être une assistance  pour briser la solitude, elle  peut aussi être des petites tâches quotidiennes ou même de l’aide matérielle.

                Dans le cadre  de ses activités, l’association pour la Nature et le Bien Être (ANABE) a rendu visité aux personnes âgées du centre Mère Teressa de Simbog (Yaoundé), cette visite est la deuxième cette année. Si la première était une visite d’écoute et de dialogue question pour nous  de briser la solitude de ces personnes âgées, cette deuxième visite a permis aux membres d’ANABE d’aider le personnel de cette institut dans leurs tâches quotidiennes.

                Arrivés très tôt le matin, les membres d’ANABE au nombre de six  se  sont repartis en deux groupes, un groupe s’est occupé de la lessive pendant que  l’autre s’occupait de la propreté dans les chambres de ces pensionnaires et dans le réfectoire. Après presque deux heures de travail, il y a eu un échange entre les responsables de cette institut qui ont salué le geste de générosité de ANABE et ont souhaité nous voir souvent avec eux.

Etaient présent à Simbog ;

1.       Georges Messé, président d’ANABE

2.       Njip Luc Salomon, vice président

3.       Assako Béatrice, Trésorière

4.       Sœur Anne Jeanvier, Membre

5.       Ivanova Fotso, membre

6.       Dorothy, Membre

Luc Salomon, Ivanova et Dorothy contents d'apporter leur soutien aux personnes âgées.

 

 

 

 

                       

         Béatrice Assako en compagnie de quelques personnes âgées

Activités d'ANABE

Jeudi 7 Juillet 2011 - 9:37:45


RAPPORT DE LA CAUSERIE EDUCATIVE TENUE LE 20 JUILLET 2011

 THEME : Santé et assainissement environnemental.

 EXPOSANT : ANABE  représentée par

                           - Docteur NJIP luc Salomon (enseignant à l’Université Protestante d’Afrique Centrale)

- M. SAUM Victor (Infirmier diplômé d’Etat en service à la Garde                présidentielle)

                      - ASSAKO  EKO Béatrice (Membre de l’association Moringa)

           - OBAMA Abanda (Etudiant à l’Institut des Relations Internationales   du Cameroun)

 PARTICIPANTS :

     - Les populations du quartier Tongolo Messi

- D’autres invités.

La séance a été ouverte par le chef de quartier Kédi  José, qui, après le mot de bienvenue a introduit l’équipe de Action pour la Nature et le Bien Être.

Messé à Bessong Georges, Président d’ANABE  a rappelé l’importance de la sensibilisation des  populations  par rapport à  la santé et à l’assainissement  de l’environnement.  L’absence de l’hygiène corporelle et  environnementale entraine  une recrudescente de maladies qui minent notre société

SAUM victor  a pris la parole et nous a entretenu sur la tension artérielle,  ce tueur silencieux qui cause des milliers de victimes chaque jour.

Dans son exposé, il a présenté la maladie, ses origines, les conséquences et les précautions à prendre. Après son exposé, la tension a été prise à chaque participant afin que  chacun sache sa tension pour  mieux appliquer les conseils qui ont été donnés.

OBAMA  Abanda a édifier les populations sur l’hygiène environnementale et la gestion des ordures ménagères, il a conseillé les participants d’éviter de jeter les ordures ménagères à tout vent comme c’est justement le cas à Tongolo Messi, chaque famille devrait avoir un seau pour la poubelle qu’elle devrait vidanger régulièrement. Chaque famille devrait se doter des toilettes dignes de ce nom et non déféquer dans les plastiques et jeter dans la nature.

Le troisième exposé a été fait sur le cholera, ici le docteur NJIP a présenté la maladie, ses origines et ses conséquences sur la population.  Le cholera étant une maladie dont l’origine principale est la saleté, le docteur a exhorté les populations à appliquer l’hygiène dans sa globalité (l’hygiène environnementale et l’hygiène corporelle sans oublier de faire très attention aux aliments qu’on consomme).

Intervenant   sur le Moringa (arbre de vie), Béatrice Assako a présenté aux populations  cet arbre dont toutes les parties, des fleurs aux racines sont importantes pour la santé, le moringa, arbre miracle, contient 4 fois plus de vitamines que les carottes pour protéger contre les maladies, 4 fois plus de calcium que dans le lait pour la construction d’os et de dents solides, 3 fois plus de potassium que les bananes pour un cerveau et les nerfs sains, 7 fois plus de vitamines C que dans les oranges pour aider à lutter contre les maladies, presque autant de protéines que dans les œufs pour former les muscles.

Après les  exposés sur chacune des rubriques susmentionnées, le public réagissait sur certains points d’ombre auxquels les intervenants apportaient des éclaircissements, mais il relever que les participants dans leur grande majorité se sont plaints du fait qu’ils sont abandonnés par l’Etat qui ne fait rien pour eux, par exemple, il n’ya pas de bac à ordure pour leurs ordures ménagères, pas de bornes fontaines pour avoir de l’eau potable etc, le cas plus patent était la présence du cholera dans leur quartier, malgré les différents appels à l’aide, aucune assistance ne leur a été accordée.

Pendant deux heures d’horloge, les populations de Tongolo ont été édifiées sur la santé et l’assainissement surtout elles ont été impressionnées par les vertus du  moringa que beaucoup ont  découvert pour la première fois.

La causerie s’est terminée par une remise des plants de moringa aux populations  pour un petit jardin expérimental qui sera supervisé par le chef du quartier.

Informations sur l'épidémie de choléra à Yaoundé -

Mercredi 23 Mars 2011 - 9:56:14


La situation est  préoccupante depuis quelques jours dans la Région du Centre et en particulier la ville de Yaoundé. Les cas enregistrés au cours de l’année 2010 dans cette région étaient essentiellement importés d’autres régions. Ces derniers jours, ce sont des cas autochtones qui sont reportés et les étudiants et petits commerçants semblent être les plus touchés. Depuis le début de l’année 2011 à ce jour, la Région du Centre a enregistré 164 cas avec 12 décès, dont près 116 cas et 10 décès au cours de la dernière semaine, d’où la grande préoccupation du moment. La ville de Yaoundé est la plus touchée et les districts de santé les plus concernés sont Biyem-assi, Cité Verte, Nkolndongo et Djoungolo. Toutefois, de par les mouvements rapides des populations dans la ville, la vigilance est de mise de la part de toutes les populations, et plus précisément des personnels du Système des Nations Unies, qui doivent reconnaître rapidement le choléra et mettre en pratique de mesures simples de contre le choléra mentionnée ci-dessous.

 Il est à noter que les épidémies de choléra se poursuivent dans les régions du Littoral, du Sud-Ouest, de l’Ouest, du Centre et du Sud à divers degrés, la région du Littoral étant la plus touchée à ce jour. Des efforts sont déployés à plusieurs niveaux pour les contenir.

 Quelques rappels d’usage :

 Conduite à tenir

 En présence de toute diarrhée aqueuse suspecte ou non de choléra :

·         Ne pas paniquer devant une diarrhée aqueuse, car le choléra a une présentation spectaculaire, mais est facile à guérir si le traitement commence à temps.

·         Traiter toute diarrhée aqueuse pendant cette période d’épidémie comme un cas de choléra.

·         Toujours détenir dans la maison des sachets de Sels de Réhydratation Orale (ORASEL disponible dans toutes les pharmacies) en quantité suffisante pour démarrer le traitement devant les premiers symptômes.

·         Combattre la déshydratation grave dès l’apparition de la diarrhée en donnant immédiatement à boire au patient de grandes quantités d’eau additionnée des Sels de Réhydratation Orale (SRO), à raison d’un sachet par litre d’eau.

·         Transporter avec précaution tout malade présentant une diarrhée aqueuse dans la formation sanitaire la plus proche, tout en lui faisant boire de la solution de réhydratation orale, tel que mentionné ci-dessus tout le long du trajet.

·         Manipuler avec précaution les selles diarrhéiques et vomissements et surtout se laver les mains à l’eau propre courante et au savon après toute manipulation.

·         Eviter les transferts des malades suspects vers des formations sanitaires éloignées ou encore le transfert d’une formation sanitaire à une autre.

·         Eviter le contact étroit avec les malades présentant une diarrhée aqueuse.

·         Désinfecter systématiquement avec du Javel les vêtements du malade et des gardes-malades.

 En matière de Prévention

 ·         Boire de l’eau potable (de robinet, minérale) ou rendue potable par ébullition refroidissement, ou par adjonction de chlore ou de Javel (1 cuillère à soupe pour 10 litre d’eau) ; éviter de boire de l’eau vendue en sachet.

·         Laver les fruits et crudités avec de l’eau propre javellisée avant de les consommer.

·         Eviter la consommation d’aliments froids et en particulier ceux vendus dans les abords de route ou des écoles, dans les gargotes, tournedos et autres …

·         Laver les mains à l’eau propre courante et au savon avant de manger et après les selles.

·         Utiliser les latrines protégées pour la défécation et les désinfecter régulièrement avec du Javel.

·         Eviter de mettre à la morgue et/ou de transporter toute personne suspecte de choléra qui décède, mais le faire enterrer rapidement en suivant les indications des personnels de santé.

·         Eviter les autopsies sur les corps de personnes décédées de suite d’une suspicion de choléra.

·         Désinfecter régulièrement les vêtements des personnes manipulant les malades ou décédés de choléra par ébullition ou avec du Javel.

·         Désinfecter avec du Javel tout véhicule ayant transporté un malade présentant une diarrhée aqueuse.

 Veuillez noter qu’il est toute à fait possible d’être un porteur du vibrio cholerae sans tomber malade; le respect des règles d’hygiène est donc primordial pour éviter le transfert de cette maladie aux autres.

Toute l’équipe de l’OMS est à votre disposition pour plus d’informations

 

Pages précédents 1 2 3 4 5 6 7 8 9 suivants